Une histoire de passion

Formée depuis plus de 15ans à l’Ecole d’Arts Martiaux vietnamiens Song Long khiên Duong, dont une des devises est « Tu ne peux espérer croître si tu n’es pas prêt à changer », son parcours est le fruit d’un long cheminement personnel qui l’a amenée à modifier en profondeur son hygiène de vie, sa vision du monde et sa vocation.

Intriguée dès l’adolescence par les techniques d’auto-guérison du corps et de l’esprit, elle découvre à l’âge de 20 ans le qi gong et ses bienfaits auprès de l’instructeur Bruno Eap, 5ème dan de l’Ecole Song Long Khiên Dong, à Paris. C’est à Marseille, quelques années plus tard, en parallèle de sa carrière de graphiste web dans laquelle elle ne s’épanouit pas vraiment, qu’elle décide d’approfondir ses connaissances en énergétique chinoise. De 2004 à 2007, Julie Gazard se forme à L’Ecole de la Cour Jaune auprès d’Eglantine Oudart, selon une méthode unique basée sur l’apprentissage des fondements théoriques de la médecine chinoise, l’acupuncture, le qi gong, l’alimentation selon Tao et la méditation, dans le respect de la tradition taoïste et de l’enseignement du Pr Leung Kok Yuen.

Lorsqu’elle obtient à l’âge de 30 ans sa ceinture noire de viet vo dao, ses instructeurs l’incitent à transmettre sa passion pour l’énergétique chinoise. Depuis, elle enseigne le qi gong, le taï-chi et la méditation taoïste en France et à l’étranger, notamment lors de son séjour au Cambodge où elle devient acupunctrice.

Installée à Montréal depuis l’été 2014, Julie Gazard vient d’obtenir son équivalence de formation en acupuncture auprès de l’Ordre des Acupuncteurs du Québec afin d’offrir en parallèle des cours de qi gong ses services en acupuncture au sein de cliniques multidisciplinaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire